Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 14:52

dou01_ennemi_001f.jpgAh ! Elle est bonne, cette première édition. A l'heure où les chères têtes blondes et brunes ont montrée l'étendue de leur pensée sur les traditionnels sujets de philo du baccalauréat-que-le-monde-entier-nous envie, leurs aînés semblent bien décidés à démontrer que réfléchir, c'est pas que pour les jeunes, et que les perles du bac, ben eux aussi ils savent en produire. Ce mois-ci, c'est un véritable concours de celui qui sortira la plus belle bêtise à propos du christianisme. Attention, liste non-exhaustive.

 

Catégorie Philosophie : mon jury décerne à l'unanimité de moi-même le Prix de Philosophie à Guy Arcizet, Grand Maître du Grand Orient de France, pour son intervention sur la laïcité la semaine dernière à Kingersheim. Ayant pris soin de prévenir son auditoire qu'il plaçait sa réflexion sous les auspices de ''la pensée complexe, au sens d’Edgar Morin'', Guy Arcizet a tenu à partager son point de vue sur la laïcité en pleine terre concordataire. Et la laïcité, mes bien chers amis, ce n'est pas uniquement la neutralité d'un Etat garant de la liberté et de l'exercice des cultes, mais le combat ''contre toutes les cléricatures'' : la laïcité, sachez-le, n'est pas une protection mais une croisade ''contre le pouvoir religieux, mais aussi contre le pouvoir temporel'', et d'ailleurs, accroche-toi au pinceau j'enlève l'échelle, ''on ne peut pas prétendre vivre dans un pays laïc quand on a huit millions de pauvres''.

 

Pour les mal-comprenants, les distraits et les glandeurs là au fond près du radiateur, je répète : ''on ne peut pas prétendre vivre dans un pays laïc quand on a huit millions de pauvres''.

 

Bon.

 

Je ne suis pas franc-maçonne. Je ne passe pas deux soirées par mois à sauter à cloche-pieds sur un damier noir et blanc en criant ''Houzzé, Houzzé, Houzzé''. Je ne suis ni apprentie, ni compagnon, ni maître, encore moins Sublime Chevalier Elu, Chevalier du Serpent d'Airain ou Grand Inspecteur Inquisiteur, contrairement à M. Arcizet qui a franchi avec succès les 33 grades du Rite Ecossais Ancien et Accepté (cliquez ici, c'est délicieux).

 

Je ne suis qu'une profane, donc sans doute que je ne suis pas très fut'-fut', comme dirait ma maman. Mais j'avoue que j'ai un peu de mal à suivre la pensée de M. Arcizet, alors que Lacan j'y arrive (à peu près, des fois, avec l'aide d'une bonne bouteille).

 

Parce que, quand même, j'ai beau relire la phrase, essayer de changer la ponctuation, l'ordre des mots, rien n'y fait. Je pige pas.

 

Enfin, si, je pige : mais ce que je pige, ça ne peut pas être ça. Non, le vrai fond de la pensée de Guy Arcizet, ça doit être un truc hyper symbolique dont je ne possède pas les codes parce que j'ai pas travaillé sur mon moi-même en enjambant le cercueil d'Hiram vêtue d'un tablier.

 

Ça ne PEUT pas être tout bêtement que s'il y a 8 millions de pauvres dans la France d'aujourd'hui, c'est la faute à la religion. Guy, mon poussin, pas toi, pas nous, pas ça.

 

Moi, il me semblait – mais je dois être mal informée – que s'il y a aujourd'hui 8 millions de pauvres en France et non 15 ou 20, c'est grâce à des structures religieuses, genre Secours catholique, ATD Quart-Monde, Emmaüs, Habitat et Humanisme, Entraide Protestante, etc, qui tendent au bas des tours de fric des filets pour les milliers de gens que le système balance par-dessus bord.

 

Mais bon, si le Grand Maître le dit, c'est que ça doit être vrai.

 

Catégorie Histoire : le Prix du Révisionnisme Historique est attribué sans conteste et avec les félicitations du jury à France 2, qui a délaissé les cigales, les oliviers et l'assent du Sud pour les bûchers de l'Inquisition dans sa série d'été Inquisitio. Notez le latin, au passage, pour faire plus authentique. Sur ce sujet, je laisse la parole à un professeur d'histoire :

 

« Face aux mensonges divulgués par France2, j'apporte les précisions suivantes sur l'Inquisition. Tout d'abord je m'inscris en faux contre cette vision spectaculaire loin de la réalité. Je ne cherche pas à réhabiliter cette institution, j'essaie juste de la replacer dans son contexte. J'ai pris comme source les écrits d'Emmanuel le Roy Ladurie, Bartolomé Bennassar, Charles-Henri Léa, Henry Kamen, Pierre Chaunu, Jean Sevilla:
-l'usage de la torture n'a été établi qu'en 1252 et le Pape Innocent IV avait interdit la mutilation, le risque de séquelle grave et irréversible et la mort.
-l'Inquisition a introduit dans un procès et pour la première fois la procédure judiciaire avec collecte de témoignages, de preuves, à charge pour l'Inquisiteur de vérifier la validité de tous les éléments.
-il n'y a pas eu une inquisition mais plusieurs: l'espagnole dépendait non pas du Pape mais des Rois. La République de Venise ne l'accepta pas.
-les chiffres sont éloquents: Torquemada l'inquisiteur espagnol ne condamna à mort que 2% des poursuivis. Rien à voir avec les massacres dénoncés par Victor Hugo.
-une partie de l'Inquisition refusa de participer à la chasse aux sorcières, pour une raison simple : c'est que la quasi-totalité des Inquisiteurs ne croyaient ni à la magie ni à la sorcellerie. D'ailleurs, en 1597 le grand Inquisiteur d'Espagne releva de ses fonctions l'Inquisiteur de Navarre pour avoir tenté de brûler une pauvre demeurée pour sorcellerie.
-Avant 1500, sur 300 procès à Tolède on relève 6 cas de torture. Celle-ci reste très rare.
-l'Inquisition espagnole a mené 120 000 procès qui ont abouti à 59 condamnations à mort dont une grande partie commuée en années de prison ».

 

 

Catégorie Sciences : France Télévisions continue de caracoler en tête du palmarès avec Mirages, diffusé le 23 juin dernier sur France 5. Un ''documentaire'' qui prétend ENFIN libérer les pauvres cons âmes des épouvantables superstitions entretenues par l'Eglise, qui a bien sûr tout intérêt à maintenir sous sa férule liberticide les masses populaires. En dix-neuf minutes, on nous explique donc que le suaire de Turin est un faux. Dix-neuf minutes. Si après ça vous croyez encore aux miracles, bande de dégénérés, je ne peux vraiment plus rien pour vous.

 

Personnellement, j'avoue mon ignorance : je ne sais absolument pas si le suaire de Turin est vrai ou faux. Ce que j'en sais, en revanche, c'est que dix-neuf minutes me paraissent un peu légères pour entrer dans l'épaisseur d'un mystère qui, quoi qu'en dise France 5, continue de déchirer la communauté scientifique mondiale (mais si ça se trouve, faudrait juste leur offrir un décodeur TNT et ils seraient tous d'accord grâce à France 5).

 

Le début de l'émission est un chef-d'oeuvre de propagande scientiste. ''De tous temps, l'obscurantisme s'est opposé à la raison'', assène de façon définitive la voix off, montrant par là toute la complexité de sa pensée (Edgar Morin n'est sans doute pas loin, là non plus). ''Croyances et superstitions se perpétuent, jusqu'à nos jours''. Bon, voilà la foi et les superstitions dans le même sac (poubelle). ''Pour s'exercer à la méthode scientifique, rien ne vaut les miracles religieux''.

 

Han han.

 

Dis donc, monsieur France 5, petit coquinou, ne serais-tu pas en train de suggérer que les miracles ne sont pas uniquement religieux ? Toi le grand rationnel de la raison purifiée de toute scorie superstitieuse, n'es-tu pas là en train, subrepticement, en creux, en train de suggérer que les certains miracles sont religieux et d'autres non ?

 

Qu'il existe donc des miracles scientifiques ?

 

Et, excuse-moi de la naïveté de la question, mais des fois, tu serais pas un poil superstitieux, sur ce coup ?

 

Ou alors, tu ne maîtrises tout simplement pas le français ; mais ce serait étonnant, le service public étant unanimement reconnu pour sa parfaite maîtrise de la langue.

 

Sois honnête, ami France 5 : reconnais que tu tentes d'imposer ta propre religion, à savoir la science érigée en scientisme ; mais ne viens pas me traiter de demeurée parce que moi ou quelques autres aimons nous recueillir devant l'image du Christ supplicié.

 

Chacun son obscurantisme, finalement ; et à tout prendre, je préfère le mien, les côtés obscurs, peu clairs, difficiles d'accès de ma foi, qui sont autant de chemins d'humilité, à ta Raison figée dans le marbre froid des certitudes enkystées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nystagmus - dans Société
commenter cet article

commentaires

Clem 30/09/2012 22:13


Je déterre ce post, mais c'est pour la bonne cause. L'exemple des francs-maçons a pour moi une explication beaucoup plus simple. Dans la même citation, G. Arcizet précise qu'il englobe la
"cléricature de l'argent". Ainsi, sa vision de la laïcité ne l'oppose pas au clergé catholique, mais plutôt à toutes les "mystiques" qui éloignent la société de l'idéal franc-maçon de progrès
humain (dans le sens humaniste, anthropophile). Dont, en très bonne place, la dictature du Dieu Argent dans notre société.


Par ailleurs, le lieu où ces paroles a été prononcé démontre bien ce glissement du mot laïcité : il aurait été suicidaire de faire de l'anticléricalisme primaire en Alsace, comme la récente
campagne présidentielle l'a démontré.

Philarête 11/07/2012 19:06


Il faut absolument pérenniser l'idée des "Cathoax awards"! Collecter les meilleurs et faire un palmarès en fin d'année!


Ce serait l'occasion de revenir sur les meilleurs bidonnages de l'année, avec des catégories comme dans le billet ci-dessus (quelques idées tirées des années précédentes: "Archéologie: on a
retrouvé le vrai tombeau de Jésus"; "Pape: B16 dans la Hitlerjugend", etc.).

Physdémon 02/07/2012 18:54


Excellent !


Je suis impressionné par votre connaissance précise des rituels maçonniques ! D'où sortez-vous toute cette science ?

Nystagmus 02/07/2012 19:04



Disons que suite à une rencontre personnelle, je me suis intéressée de très près à la question (non, je n'ai jamais été ni ne souhaite devenir franc-maçonne). Depuis deux ans, j'étudie leurs
rituels, leurs travaux. J'aime bien essayer de comprendre :)



Anne 02/07/2012 10:22


Pourrait concourrir la double émission passée samedi soir sur Arte sur le siècle des Lumières.


Je dois avouer que je n'ai pas réussi à regarder la deuxième partie. J'étais un peu lasse des propos sur l'obscurantisme de l'Eglise qui, au Portugal bastion catholique, n'a même pas réussi à
expliquer le tremblement de terre de Lisbonne en 1755. Et même pire : Dieu aurait puni les habitants de Lisbonne en leur infligeant un tremblement de terre le jour de la Toussaint alors que tous
étaient rassemblés dans les églises qui se sont éfrondrées.


Et quand le Marquis de Pombal, qui conçut la resconstruction de la ville, fit écarteler un prédicateur jésuite, on considère que c'est la vistoire de la raison sur l'obscurantisme...


 


 

Dr. Zurui 28/06/2012 22:37


Je crois que l'explication est plus simple en ce qui concerne le premier objet de cette liste : Laïc a sans doute fait l'objet d'un glissement sémantique, passant d'un terme descriptif à
un terme de jugement approbateur. Lewis, dans l'introduction des Fondements du Christianisme, mettait en garde ses lecteurs contre la tentation d'appeler "chrétien" quelqu'un, non en
raison de son baptême et de son adhésion formelle à une doctrine (indépendamment de l'orthopraxie du sujet), mais en raison de sa pure bonté, gentillesse, etc. Ce qui transformait le terme en pur
compliment, et donc le vidait totalement de son sens et le rendait totalement inutile pour toute discussion future.


Il m'apparaît que "laïc" et "laïcité" sont juste des synonymes de "bon" et "bien" dans la bouche de M. Arcizet.

Présentation

  • : Nystagmus
  • Nystagmus
  • : L'oeil d'une journaliste catholique dans le tourbillon de l'actu
  • Contact

En 140 signes

Recherche