Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2010 5 12 /03 /mars /2010 07:12
Flenoir2.jpgSuite du procès médiatique contre l'Eglise. Chaque journal y va de son petit sondage d'opinion, "pour ou contre le célibat des prêtres?" et le lynchage se poursuit, déversant à longueur de doctes commentaires la haine du catholicisme.

Dernier épisode en date: on a trouvé un expert, un vrai, qui est d'accord avec Lémédia : Frédéric Lenoir.
Sur son statut d'expert, d'abord: il faut savoir que Frédéric Lenoir est un "expert" qui n'est pas fichu de savoir, par exemple, d'où vient le mot "protestant", expliquant le 16 juillet 2009 sur le plateau de C dans l'air que les protestants, ben ils s'appellent comme ça parce que c'est des mecs qui protestent. Bravo. Au passage, un sachet de fraises Tagada à celui qui me retrouve ce délicieux moment de télévision.

Interrogé sur Europe , il y est donc allé de toute son autorité pour expliquer que, "c'est un fait", il y a plus de pédophiles chez les catholiques que partout ailleurs. Des chiffres, des études? Ben non, puisque "c'est un fait".

Donc, des faits, en voici.

Un chercheur américain, Philip Jenkins, qui n'est pas catholique, s'est penché durant 20 ans sur le lien possible entre pédophilie et célibat consacré. Permettez-moi de citer sa conclusion, parue le 3 mars 2002 dans la Pittsburgh Post Gazette, et reprise le 11 mars par l'agence de presse Zenit, au plus fort de la tourmente américaine des scandales de pédophilie dans l'Eglise:

"Au début des années 1990, l'archidiocèse catholique de Chicago a réalisé une étude aussi courageuse qu'approfondie . L'enquête a examiné tous les prêtres qui avaient servi dans l'archidiocèse au cours des 40 dernières années, quelque 2.200 personnes, et a rouvert toutes les plaintes jamais déposées en interne contre ces hommes. Le critère appliqué n'était pas le fait que ces faits puissent être reconnus devant un tribunal, mais le simple fait selon lequel une telle accusation était probablement justifiée.

Avec un critère aussi bas, l'étude a révélé que près de 40 prêtres, environ 1,8 pour cent de l'ensemble, étaient probablement coupable de faute avec des mineurs à un moment donné dans leur carrière.[...] Et sur ces 2200 clercs, l'étude a révélé qu'un seul était pédophile (au sens psychiatrique du terme, NDLR)

[...]Mes travaux sur des cas au cours des 20 dernières années n’indiquent aucune preuve quelle qu’elle soit que les catholiques ou les autres clercs célibataires soient plus susceptibles d'être impliqués dans l'inconduite ou de mauvais traitements que les ministres de toute autre confession - ou même, que les non-clercs.[...]

Il ne s'agit pas pour moi de défendre les mauvais prêtres, ou une église pécheresse (je ne peux pas être considéré comme un apologiste catholique, puisque je ne suis même pas catholique). Mais je crains que la colère justifiée contre un petit nombre de cas horribles puisse se transformer en attaques mal ciblées contre les prêtres innocents.[...]"

D'autres faits:
-Selon une étude britannique, sur 60 cas d'abus par des ministres du culte, toutes confessions confondues, 25 sont le fait de prêtres catholiques, 35 deprotestants et d'anglicans (mariés) ;


-Selon les chiffres du Guardian, la proportion de pédophiles dans l'Eglise est rigoureusement la même que dans les autres milieux, mais quand ça se passe dans l'Eglise, les signalement fonctionnent bien mieux que dans le reste de la société;

-Le diocèse anglican de Melbourne, en Australie, a publié une étude prenant en compte une partie des cas de pédophilie par des prêtres anglicans (qui peuvent se marier) : 190 cas entre 1990 et 2008 sur la totalité des diocèses anglicans du pays.

-Allez lire cette étude, dénichée par Koztoujours, et intitulée "Sexual abuse in social context: Catholic Clergy and other professionnals". Là encore, des faits, des chiffres, du sérieux. Pas la péroraison d'un pseudo-spécialiste trop heureux d'avoir un micro sous le nez.





Partager cet article

Repost 0
Published by Nystagmus - dans Cathophobie
commenter cet article

commentaires

Yesus Kristus azu' 25/08/2012 12:01


Il faut bien avoir à l'esprit une chose : lorsqu'il s'agit de l'Eglise catholique, les faits, les chiffres sont toujours amplifiés... Parfois, on
se demande si les anti-catholiques ne font pas un concours pour voir celui qui sort les chiffres les plus exhorbitants ! ce sont des raisonnements qui relèvent de la fantasmagorie : ainsi, on a
entendu et lu sur plusieurs sites que l'Inquisition catholique a fait 95 millions de morts; d'autres avancent 50 millions de morts etc. la Saint Barthélémy a fait environ cent mille morts etc...
Toujours une amplication (dans quel but ?), je ne vois toujours pas...


 


Mais, il est une chose qui semble quand même étonnante, ammusante : c'est de voir que dans certains cas, notre Eglise n'a pas besoin de se défendre de ses fausses accusations. Certains
non-catholiques, Protestants le font à notre place. Ainsi, l'étude de Jenkins (non catholique donc !) en est la preuve vivante; sans oublier cette affirmation très révélatrice de Pierre Chaunu
(un historien protestant) : "La révolution française a fait plus de morts en un mois au nom de l'athéisme que l'Inquisition au nom de Dieu pendant tout le Moyen Age et dans toute
l'Europe..."; Evidemment, cette révélation est un coup de mateau pour ceux qui oseraient affirmer que l'Inquisition fit 95 millions de morts ou même 50 millions... Sauf si, bien sûr, la
révolution avait fait 50 millions de morts (et si la France comptait une population de ce chiffre..)

Chandernagore 06/04/2010 08:56



Jusque l'affaire Dutroux en Belgique en 1994-95,et les nombreux débats qui ont suivi, j'ignorais tout de la pédophilie. J'imaginais (comme tout le monde) qu'il s'agissait de quelques cas isolés
de personnes qui devaient être punis certes et remis dans le droit chemin mais en aucun cas comme des cas pathologiques et que dire d'apprendre que c'était surtout répandu au sein des
familles.Quant aux victimes, j'imaginais bien qu'elles en avaient été blessées dans leur développement psychologique (je ne parle pas de pénétration que je n'imaginais même pas possible avec des
petits enfants), mais jamais qu'il s'agissait de véritables assassinats.Alors pardon de vous choquer de ne pas être choqué en pensant que certains prélats, vivant dans une culture de la
repentance, du pardon etc. ont cru jusque dans les années 90,qu'en déplaçant un prêtre ,en le plaçant devant sa conscience, en lui faisant un gros doigt ou en le condamnant à quelques années de
monastère, cela suffisait pour qu'il ne recommence plus. Par ailleurs ayant été prof  jusqu'il y a peu,dans le secondaire (ados de 14-15ans), j'étais tellement proche de mes élèves qui me le
rendaient bien, qu'enseigner était un réel plaisir. Jusque l'affaire Dutroux et la vague de suspicion qui a suivi en Belgique! J'ai perdu mon naturel et ma spontanéité. J'ai mis des distances, me
suis senti sur mes gardes quand une jeune fille par exemple venait me parler à l'intercours , j'ai arrêté d'organiser des week-end de classe etc...Beaucoup de prof, de prof de gym, d'instituteur,
de chefs scouts...on vécu et vivent peut-être encore cela. Alors ce qui me fait souffrir aujourd'hui, ce n'est pas tellement parce que l'Eglise est attaquée mais parce que je ne peux m'empêcher
de penser à cesjusqu'il y a peu, j'avais trouvé prêtres qui doivent continuer à assurer le catéchisme, à s'occuper des camps de jeunesse etc...J'espère qu'on va poser des gestes officiels 
forts pour les encourager.


 


 



Raoul-Duval 02/04/2010 17:21



L'article de Mme Kennedy auquel vous faites référence dit ceci en anglais "Kennedy believes the sexual abuse of adults by clergymen is just as serious as child
abuse. She has catalogued more than 120 cases of alleged sexual abuse of women by clergy. In a damning study, yet to be published, she has collected harrowing testimonies from more than 60
victims - 25 concern the Church of England, 25 the Catholic Church, with the rest spread across Methodists, Baptists and Presbyterians."


Pour précision :


elle parle d'abus sexuels contre des femmes et non de pédophilie.


Sur les 60 cas relevés par son étude, elle parle de 25 cas dans l'Eglise anglicane, 25 cas dans l'Eglise catholique et pour le reste (10 cas) dans les déminations Méthodiste, Baptiste et
Presbytérienne (c'es-à-dire réformée).



Nystagmus 02/04/2010 20:30



Merci infiniment de corriger le tir! Amicalement.


NT



Anonyme 16/03/2010 18:53


Bonjour,

merci beaucoup pour cet article intéressant. Merci surtout de vous être donnée la peine de chercher des informations claires pour démentir le préjugé courant qui trouve une relation de cause à
effet entre célibat des prêtres et pédophilie dans l'Eglise catholique.

Juste une remarque : à propos du résumé que vous donnez de l'article d'Andrew Brown, la phrase "mais quand ça se passe dans l'Eglise, les signalement fonctionnent bien mieux que dans le reste de la société" est fausse et n'est pas fidèle à ce que dit Brown. Au contraire,
Brown explique qu'à son avis l'Eglise a plus tendance à cacher ce genre de chose que les autres institutions ("the Roman Catholic church has had a higher opinion of
itself than most, and thus a greater tendency to lie about these things").

Merci encore pour votre travail.



Nystagmus 17/03/2010 13:37


Je vous remercie, et pardon d'avoir tardé à vous répondre.
Mon assertion se base sur la phrase de Brown "The other point that makes the Catholic abuse is that it is nowadays very widely reported. It may be the best reported crime in the world: that, too
tends to skew perceptions." ce qui signifie, à moins que je ne me trompe, "l'autre particularité de l'"abus catholique" est qu'il est aujourd'hui très largement signalé. Il est même probablement le
crime le plus signalé au monde, ce qui tend à fausser notre perception".
Ce qui n'enlève rien au fait qu'effectivement, comme Brown le souligne et comme chacun peut le constater, que durant de nombreuses années l'Eglise s'est tue sur le sujet.


Hubert Montjoie de Saint-Denis 15/03/2010 15:50


Bon, plates excuses, je n'avais pas fait attention au fait que vous recherchiez une émission si ancienne.

Vous ne trouverez pas d'extraits aussi datés sur le lien indiqué.

Pardon pour le faux espoir,

Hub;


Nystagmus 15/03/2010 15:56


C'est dommage... Je vais garder pour moi mon sachet de fraises Tagada.
Mais merci quand même d'avoir essayé ;)


Présentation

  • : Nystagmus
  • Nystagmus
  • : L'oeil d'une journaliste catholique dans le tourbillon de l'actu
  • Contact

En 140 signes

Recherche