Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 00:35

1552420_3_ea3a_anders-behring-breivik-l-auteur-presume-de.jpg

La tuerie d’Utoya, qui a vu Anders Breivik commettre ce qui restera le plus grand attentat jamais perpétré en Occident par un homme seul, excite la verve des commentateurs d’où qu’ils viennent. Et ce qui est intéressant  dans ces commentaires, c’est la difficulté qu’ont leurs auteurs à comprendre où se situe l’origine du mal.

Après que l’hypothèse du groupe islamiste ait été levée,  c’est le « fondamentaliste chrétien d’extrême-droite » qui a été stigmatisé, puis sa variante « franc-maçon d’extrême-droite ». Il faut dire que dans sa désormais célèbre vidéo, le Norvégien n’a guère  aidé les journalistes, en se déguisant successivement en soldat, en maître maçon, etc.

Chrétiens et francs-maçons ont très vite réagi en affirmant haut et fort que ni la Bible, ni les Landmarks ne pouvaient être à l’origine du meurtre de masse de Breivik. Et pour qui connait deux versets d’évangile et trois phrases rituelles maçonnes, c’est absolument évident. Koztoujours a brillamment relevé, voici quelques jours, les incohérences fondamentales entre le « message » de Breivik et le christianisme. Quant aux francs-maçons, ils ont réagi également très vite, et la lecture même rapide de commentaires de blogs comme l’excellent Blog maçonnique convainc immédiatement de l’immense consternation des Frères à voir l’un des leurs commettre pareil acte.

Comme souvent, quand on ne comprend pas ou qu’on ignore, on projette. Et à l’instar de Koz dans le billet sus-cité, je soupçonne fort mes amis des agences de presse occidentales d’avoir poussé un grand ouf de soulagement : enfin, enfin, un fondamentaliste chrétien responsable d’une boucherie sans nom ! Jusque-là nous n’avions que les tarés de la Westboro Church à nous mettre sous la dent ! (on verra plus loin que ces derniers ne sont pas restés à l’écart d’une si belle affaire.) C’est donc la preuve que toutes les religions sont égales devant la haine ! D’où l’insistance sur le christianisme supposé de Breivik, élément que la police norvégienne a très vite donné à la presse, sans doute plus pour faire cesser les soupçons d’attentat islamiste que par antichristianisme d’ailleurs.

Mais dans l’explosion de projections freudiennes nées des retombées de l’explosion d’Utoya, les journalistes n’ont pas été les seuls, loin de là. En fait, personne à la droite de la droite ne veut de l’ultradroitier Anders Breivik. Et pas uniquement parce que le nombre de ses victimes est difficilement assumable.  Même si, du côté du Front et de ses cousins européens, on trouve individuellement des personnes qui « comprennent » les motivations du meurtrier face à ce qu’ils appellent « l’invasion musulmane »,  je suis bien persuadée que Marine Le Pen ne cautionne ni ne se réjouit du massacre. Mais plus drôle est la réaction d’autres extrêmes-droites, notamment l’extrême-droite nazie.

Pour les néo-nazis français, en effet, Breivik n’est pas l’un des leurs. Tout juste lui concèdent-ils qu’il a en commun quelques ennemis avec eux, mais il est considéré comme leur ennemi également. La lecture de la section francophone de Stormfront.org, un forum national-socialiste, est édifiante. Bien qu’ayant participé à une autre section de ce forum dans laquelle il étale longuement ses obsessions anti-musulmanes (voir capture d’écran avant que son profil, year2183, ait été retiré), Breivik est vu comme… un agent juif (ou « enjuivé », ou « juif franc-maçon ») payé par «ZOG» pour faire accuser l’extrême-droite..

Pour preuve, les membres de ce forum pointent le fait que Breivik ait vidé son arme sur des militants pro-palestiniens, ainsi que sur la mention dans ses écrits de son admiration pour Theodore Herzl, le père du sionisme, ainsi qu’au couple ultrasioniste Spencer-Geller. Or, si l’on va voir du côté des partisans d’Israël, on se rend compte qu’il est dépeint comme… antisémite, toujours sur la base de ses propres écrits. Je cite :

"Si le NSDAP [parti d’Hitler, NDLR] avait été isolationniste au lieu d'être impérialiste (expansionniste) et s'était borné à déporter les Juifs (vers un Sion libéré et sans musulmans) au lieu de les massacrer, l'idéologie de haine anti-européenne connue sous le nom de multiculturalisme n'aurait jamais été institutionnalisée en Europe occidentale, parce que jamais les marxistes ne se seraient autant radicalisés. […] Dans tous les cas, vous devez vous instruire et comprendre la différence. Les conservateurs et les soi-disant nazis d'aujourd'hui font preuve d'ignorance du fait qu'ils sont totalement obsédés par les Juifs. Il n'y a pas de problème juif en Europe occidentale (à l'exception du Royaume-Uni et de la France) car nous avons seulement un million de Juifs en Europe de l'Ouest.  De ce million 800.000 vivent en France et au Royaume-Uni. Les États-Unis par contre qui ont plus six millions de Juifs (600% de plus que l'Europe) ont effectivement un sérieux problème juif."

Du côté de la Westboro Baptist Church du célèbre pasteur Phelps, on a bien évidemment saisi l’occasion, entre deux autodafés de Coran, pour désigner les VRAIS coupables d’Utoya. Allez, je vous aide : on avait les cathos, les juifs, les francs-maçons, il manque… ? Les homosexuels bien sûr !

Personne n’a semblé remarquer que, propriétaire d’une ferme bio, Breivik aurait pu également se situer dans la filiation du terroriste écolo Unabomber. Mais passons. Nous avons donc, selon les sources, un fondamentaliste chrétien d’extrême-droite juif, franc-maçon, sioniste, antisémite utilisé par Dieu pour punir les homosexuels et par les Juifs pour accuser les nazis, et poussé à l’action par la faute des musulmans.

Au-delà  de la difficulté à suivre les entrelacs complexes de la pensée extrême, ce qui frappe surtout est l’extrême-flou des idées de Breivik. Il y a vingt ans de cela, nous aurions eu un meurtrier à l’idéologie pure et en tout cas lisible. Le plus surprenant chez ce grand pourfendeur du multiculturalisme est sans doute que ses idées sont un grand melting-pot de haines mondialisées. Breivik, un pur produit de la société qu’il voulait détruire ? Je ne suis pas loin de penser que oui.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nystagmus - dans Société
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nystagmus
  • Nystagmus
  • : L'oeil d'une journaliste catholique dans le tourbillon de l'actu
  • Contact

En 140 signes

Recherche